Stratégie, Web design

Créer une boutique en ligne et vendre : mes conseils

avril 12, 2024

Tu as décidé de créer une boutique en ligne mais tu ne sais pas par où commencer ? Tu as peur de te retrouver noyé(e) parmi la concurrence ? J’ai justement rédigé cet article afin de te guider.

Internet a pris une place essentielle dans notre vie de tous les jours. Certaines grandes enseignes mais aussi de petits artisans se sont entièrement développés par le biais de boutiques en ligne. Disposer d’une plate-forme en ligne décuple tes possibilités. Tu vas pouvoir toucher une audience plus large, et gagner en visibilité.

Il faut mobiliser du temps et de l’énergie pour y arriver. Cela dit, en suivant quelques étapes essentielles, tu mettras toutes les chances de ton côté. Arès plusieurs années à travailler dans le webmarketing et pour divers clients, j’ai pu repérer ces fondamentaux. Je les livre donc sous formes de conseils, en espérant qu’ils t’aideront à prospérer 😊.

Vendre sur Internet : définis ta cible avant tout.

Le terme « cible » , persona ou encore client idéal, sont ceux qu’on emploie en marketing au moment de déterminer le profil des clients.

Ta mission consiste à identifier et comprendre en profondeur qui peut devenir l’un(e) de tes client(e)s.

Autrement dit, il faut s’interroger sur les points suivants :

  • Quelles sont les particularités démographiques de ta cible ? Je pense ici à l’âge, au sexe, à la localisation… Cela s’étend à des critères encore plus pointus : le niveau d’éducation, le domaine professionnel concerné…
  • Quel est le profil psychographique des futurs acheteurs ? Derrière ce terme un peu barbare, on retrouve les questions liées à la personnalité, aux valeurs, aux intérêts, ou encore aux modes de vie… Cerner ces aspects te permet de concevoir des messages ayant une résonance sur le plan émotionnel.
  • Quel est le comportement des « visiteurs-types » potentiellement intéressés par ce que tu vends ? Prendront-elles du temps au moment de lire une fiche produit ? Vont-elles prendre la peine de parcourir plusieurs rubriques avant de trouver leur bonheur ?

N’hésite pas à entrer dans les détails, jusqu’à donner un nom a ton client idéal et lui construire une carte d’identité pour bien le garder en tête !

En te basant sur ces repères, tu vas créer un site marchand éligible à un référencement pertinent. L’un des meilleurs moyens d’augmenter les clics sur ton site c’est de savoir qui se servira de la souris 🙂 Si tu as besoin d’aide pour établir le profil de ton client idéal et revoir ton identité visuelle avant de lancer ton site, ma prestation “Identité visuelle stratégique” te conviendra sûrement !

Créer une boutique en ligne : l’importance de soigner le design et la qualité des photos

Créer un site de vente ne se résume pas à sélectionner des produits et à leur attribuer des tarifs. Afin de capter l’attention et de crédibiliser ton activité, il faut modeler son identité visuelle.

Pour se démarquer, ta marque doit être unique dans ton domaine d’activité. Les artisans, notamment, gagnent à établir une stratégie de communication 100% personnalisée. Celle qui correspond à leurs valeurs, à leur style, à leur singularité.

Car oui, le texte n’est pas le seul à refléter une personnalité. L’image compte tout autant, si ce n’est davantage selon les cas. C’est un véritable vecteur d’émotion et d’engagement.

Voici quelques principes essentiels liés à l’esthétique de ta boutique :

  • Le design de ton site doit répondre à une certaine cohérence visuelle. Si chaque page a sa propre apparence, sa propre mise en page… cela pourrait bien provoquer une confusion chez le visiteur. Jusqu’à impacter (littéralement) ton image de marque.
  • Il faut privilégier la clarté et l’accessibilité. La surcharge d’illustrations, la prolifération des boutons et des menus de navigation… découragera forcément certains de tes clients potentiels lors de leurs recherches. Privilégie un parcours intuitif, sans obstacles et sans frustrations.
  • La création de sites web « design responsive » est une norme désormais. Tout le monde doit pouvoir accéder aux différentes sections, quel que soit le périphérique (ordinateurs, smartphones, tablettes…) employé. D’autant que si cette dimension est négligée, la qualité du référencement naturel (j’y reviendrai) pourrait être touchée.

Le choix des photos revêt, de plus, une importance capitale. Tes produits seront mis en avant grâce à des images de haute qualité… qui sauront rendre hommage à leur propre excellence !

Ces outils qui permettent d’améliorer les photos sans difficultés

Plusieurs logiciels en ligne et/ou pour ordinateur donnent la possibilité d’améliorer la qualité des photos sans nécessairement compter parmi les pros du domaine.

La version pro de Canva par exemple, permet de détourer (autrement dit d’enlever le fond pour ne retenir que le sujet principal) les illustrations en toute simplicité.

Dans la gamme des assistants intuitifs, il y a également Optimizilla. En l’occurrence, il s’agit de compresser les images .jpg et .png. Cette opération n’a rien d’anodin : elle réduit le temps de chargement nécessaire des pages, ce qui est un vrai facteur en SEO.

Tu offres aux internautes une navigation plus agréable, plus fluide… et tu es sûr(e) qu’ils verront tes produits prendre forme !

Tu as des questions à ce propos ? Tu veux placer ton projet web sous le signe du dynamisme et de l’attractivité ? N’hésite pas à consulter mon offre pour la conception de site e-commerce ici. Je sais à quel point l’ergonomie et l’esthétique comptent lorsqu’on souhaite faire fleurir son activité.

En attendant, je vais poursuivre ces explications… en abordant davantage le SEO.

Le SEO ou référencement d’une boutique en ligne : un paramètre essentiel

Même la plus éclatante des boutiques en termes de design pourrait passer inaperçue sans une stratégie SEO digne de ce nom. Derrière ces trois lettres, on retrouve le terme anglais : search engine optimization. Autrement dit : optimisation pour les moteurs de recherche.

Internet étant une nébuleuse, il ne faut pas s’attendre à une déferlante de visiteurs dès la mise en ligne. Faire un site (qu’il s’agisse d’un ecommerce ou non), c’est aussi garantir son référencement.

Pour simplifier, je te suggère de distinguer deux démarches complémentaires :

  • Le référencement auprès de Google et des autres moteurs de recherche. Ta gestion de contenu, la définition des mots-clés, jusqu’au nom de domaine (et bien d’autres éléments) correspondront à autant d’indices, d’indications menant à capter l’attention des algorithmes.
  • La captation des visiteurs. Il faut ambitionner une excellente visibilité dans les résultats de recherche. Faire en sorte qu’un maximum de requêtes (ce que la personne « tape » dans la barre de recherche) mène à ta boutique en ligne.

Ce sont deux faces d’un même médaillon. Google et ses équivalents (Bing, Ecosia…) accordent une place à ton espace en ligne selon sa qualité. Selon ce qu’il semble apporter. Quant aux clients potentiels, ils réagiront aux mots choisis, aux images présentées, etc.

De nos jours, il existe une myriade d’outils pour « booster » ta stratégie SEO comme Semrush ou encore Yoast SEO. Pour des conseils plus personalisés, il existe également des rédacteur.ices freelances spécialisés tels que Emma Nubel, qui allient plume et optimisation. Sachant que le référencement naturel ne concerne pas uniquement le texte ou les photos : la hiérarchisation du contenu fait partie des points de vérification.

Catégoriser ses fiches-produits : une démarche qui n’a pas de prix

Le texte des fiches-produit doit faire l’objet d’une optimisation SEO. Il ne s’agit pas d’écrire un roman sur chaque article, mais de les présenter avec acuité, sans copier-coller. Je ne recommande pas la délégation de cette étape aux intelligences artificielles. Elles sont intéressantes en tant qu’assistantes, mais ne suffisent pas à produire du contenu unique et personnalisé.

Au-delà de la présentation à l’intérieur des pages, il faut veiller à rationaliser la hiérarchie.

  • Définis des catégories claires, au sein desquelles se trouveront tes produits.
  • Pense aux différentes variations, selon le principe des sous-catégories. Si tout semble être au même niveau, les prospects ne sauront pas comment répondre à leurs besoins spécifiques.
  • Sépare clairement les parties annexes (« Actualités », « Qui sommes-nous ? », « Contact ») de l’espace boutique en tant que tel.

Dans l’univers du développement web, on dit qu’il faut anticiper (et intégrer pleinement à sa stratégie) l’UX. Autrement dit, l’expérience utilisateur. Si le visiteur se sent bien au fil des clics, les chances pour qu’il reste (et donc les chances de vente !) augmentent. S’il se perd, revient plusieurs fois en arrière… il risque de songer à la concurrence.

CRM ou gestion de relation client : établir et maintenir le contact

Tout ne se résume pas à l’interface et au renvoi depuis les search engines.

Je t’invite à réfléchir au CRM (customer relationship management). Autrement dit, à la gestion de la relation client.

De ton côté, tu pourrais bien penser à ta boutique tous les jours. Ou presque.

Ce n’est pas le cas de tes visiteurs. Même parmi les plus fidèles et les plus réguliers. Ainsi, rien ne vaut la mise en place d’un emailing de qualité. Les solutions logicielles comme Mailchimp, Brevo (anciennement Sendinblue) ou Flodesk ont déjà fait leurs preuves. Grâce à ces assistants et à la magie de l’automatisation, tu vas pouvoir :

  • Rappeler aux clients ton existence régulièrement, via des e-mails de relance, des annonces de promotions, etc.
  • Faire parvenir des newsletters à ceux qui ont rempli le formulaire d’inscription. C’est une technique très connue… qui continue de fonctionner.
  • Mettre en place des campagnes spéciales, si tu prévois des événements, des jeux concours, etc.

Attention : l’automatisation dont je parlais ci-dessus a ses limites. Parfois, elle doit être remplacée par la personnalisation. La relation client suppose une forme d’humanisation. C’est typiquement le cas s’il faut traiter une réclamation.

Quoi qu’il en soit, ne perds pas de vue la nécessiter « d’exister » aux yeux des internautes. Tout en veillant à ne pas les noyer sous le courrier électronique.

Création d’une boutique en ligne : un vrai défi à relever

Afin que toutes tes idées et tes démarches portent leurs fruits sans accrocs… sois attentive/attentif aux aspects légaux. Prends connaissance du règlement général sur la protection des données (RGDP). Établi par l’Union Européenne, il sert de référentiel au traitement des informations, à la préservation de la vie privée, etc.

En outre, n’omets aucune mention légale. Les sites « fantômes » ne sont pas les bienvenus. Le propriétaire, les coordonnées de l’hébergeur et plusieurs autres indications légales sont à stipuler. Quel que soit le type de site que l’on cherche à créer.

Ta boutique en ligne aura évidemment ses propres conditions générales d’utilisation (CGU) et ses conditions générales de vente. Autant de mentions qui cadrent, encadrent les limites, les possibilités, les responsabilités de chaque entité : vendeur, acheteur, partenaire, etc. Il existe de nombreux modèles en ligne, je te conseille également le service de juristes spécialisés comme Legal Peach qui rendent ces pages légales plus agréables.

C’est dans ce cadre juridique et formel que ton commerce digital pourra s’épanouir. Du ciblage à l’optimisation SEO, de la gestion de la relation client au choix des photos… il faut projeter un résultat propre, agréable, respectueux et séduisant.

En n’oubliant pas de rester alerte. De t’adapter. Pense à te servir des réseaux sociaux, notamment Instagram et Pinterest pour rediriger ton client idéal vers ton site internet.

J’espère avoir répondu à tes questions principales concernant la création d’un site e-commerce. Pour toutes les autres, je serai ravie de recevoir ton message. Il suffit de remplir le formulaire. Alors, prêt(e) à vendre sur Internet et à faire fleurir ton entreprise ? C’est tout ce que je te souhaite 🌸


Tu as aimé cet article ? Enregistre-le sur Pinterest 👇

Branding 

Stratégique

Site web

E-commerce

Tombée dans la marmite du design graphique en parallèle de mes études en marketing et management général, ce bagage me permet de créer des identités de marque et des supports alignés avec une stratégie solide 🎨🛠️

À propos du studio

Bonjour, c`est Héloïse !

commentaires

0

Partager cet article :

Laisser un commentaire :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À lire aussi

Recherche sur Le Blog

résultats populaires

Merci de compléter le formulaire ci-dessous pour que je prenne connaissance de ton projet.
Je te répondrai sous 48h pour convenir d'un appel afin d'en discuter davantage. 


réserve ton appel découverte

Parlons de ton projet !

Tu souhaites discuter d'un autre sujet ? Merci d'envoyer un e-mail à contact@studiojone.com

Prénom *

email *

site internet

compte instagram

ton domaine d'activité

quel service t'intéresse ?*

décris ton projet en quelques phrases*

* réponse obligatoire